Mon coeur bat pour #11

Mon coeur bat pour #11

Por una vez, estoy atrasada con con esta publicación que siempre cae al fin del mes en el blog. O mas bien podemos decir que me adelanté para el mes de noviembre, toto es cuestión de punto de vista… Después de un mes y medio de ausencia por acá tengo unas cositas para enseñarles!

Empezar de vuelta con Yoga

Une fois n’est pas coutume, je suis en retard pour cette rubrique qui d’ordinaire clôture chaque mois ici sur le blog. Ou alors je suis en avance sur le mois de novembre, après tout on peut voir le verre à moitié vide ou à moitié plein… Après un mois et demi d’absence ici j’ai quelques petites choses que j’ai aimé à vous montrer!

Reprendre le Yoga

Para las que me siguen en Instagram, han notado que empecé a subir de vuelta mis rutinas yoga en mis Stories. Que felicidad! Después de un mes viviendo con estrés y sin hacer deporte, faltando sueño la mayoria del tiempo, por fin pude conectarme con mi cuerpo y tomar tiempo para mi cada día, aunque sea para algunas asanas.

Cada uno dirá lo que quiere pero necesitaba acostumbrarme a mi nuevo entorno y encontrar el mejor lugar para mi practica. Solo me falta ahora instalarme en el gimnasio que por ahora no usé - le preferí el living. Puede ser también probaré el jardin, muy verde, podría ser buena solución para las tardes frescas (y si, ahora es verano acá).

Bueno, obvio hay que empezar todo desde el principio : cardio, flexibilidad, fuerza en los miembros… Un cuerpo que no se entrena se vuelve rápidamente un enemigo para domesticar. Mala forma de ver las cosas lo sé, el cuerpo es nuestro templo como diría uno. Sin embargo la vuelta a la disciplina no estuvo fácil pero es una felicidad en verdad y una necesitad cada dia más consciente.

Lectura

Pour celles qui me suivent sur Instagram, vous avez remarqué que j’ai recommencé à publier mes routines Yoga en Story. Quel bonheur! Après un mois de stress sans faire de sport et en manque de sommeil la plupart du temps, je me suis enfin reconnectée avec mon corps et j’ai pris du temps pour moi chaque jour, ne serait ce que pour faire quelques asanas.

On peut dire ce que l’on veut mais il fallait que je me prenne mes marques dans mon nouvel environnement et que je trouve le meilleur endroit pour ma pratique. Il me reste à installer le gymnase que j’ai pour l’instant délaissé - je lui ai préféré mon salon. Eventuellement le jardin, très vert, pourra aussi être une solution pour les journées pas trop chaudes (hé oui, ici c’est l’été!).

Bref, évidemment il faut reprendre beaucoup de choses presque à zéro : cardio, souplesse, force dans chaque membre… Un corps qu’on n’entretient pas devient tellement vite un ennemi à dompter. Mauvaise façon de voir les choses je sais, le corps est notre temple comme dirait l’autre, n’empêche que le retour à la discipline n’a pas été sans mal mais c’est avant tout un vrai bonheur et un besoin chaque jour plus conscient.

Lecture

Terminé de leer Réparer les vivants (“reparar los vivos”), que evoqué en el ultimo Mon coeur bat pour #10 et mi lectura casi se acabó demasiado rápido (consecuencia de leer en una tableta de lectura : no te das cuenta si llega el fín del libro, y eso a pesar del porcentaje de lectura presente abajo de la pantalla).

Bueno, como lo esperaba, me gustó mucho, es emocionante, detallado y preciso a la vez. la primera parte habla mas del choque familial, y deja lugar a una segunda parte mas medica y describiendo la operación, la persona que recibe el injerto. El libro termina de repente, justo después de la operación, dejando la continuación en suspenso, porque lo que pasa no es el tema principal al final.

También terminé el libro (biográfico) de Sarah Gysler, Petite. Sorprendente, no había leído la contraportada del libro y no me esperaba a toda la segunda parte.

Un momento lindo de confidencias donde el autor nos habla de su infancia y de sus orígenes. Esta primera parte parece no tener hilo rojo pero existe sobre todo para enseñar quien es Sarah, como las cosas se mezclaron para llevarla hasta una decisión personal que cambiará toda su vida : irse.

La segunda parte cuenta como le permitieron construirse todas las dificultades y momentos de felicidad que vivió durante sus viajes, como la “arreglaron”. Propone una reflexión de la sociedad y este retrato de una mujer no-convencional nos deja frente a nuestras propias elecciones.

J’ai terminé la lecture de Réparer les vivants dont je vous parlais dans le Mon coeur bat pour #10 et elle s’est presque achevé trop vite (la conséquence de lire sur liseuse : on ne se rend pas vraiment compte si on approche de la fin, malgré le pourcentage indiqué en bas de l’écran). Bref, comme attendu, j’ai vraiment beaucoup aimé, c’est touchant et à la fois détaillé et précis. La première partie dont je vous parlais, davantage axée sur le côté choc familial, s’ouvre sur une seconde partie davantage médicale et détaillant l’opération, l’évocation du receveur de la greffe. Le livre se termine brusquement, juste après l’opération, laissant la suite en suspens, à l’appréciation du lecteur. Ce qui se passe après n’est pas le sujet finalement.

J’ai également terminé le livre (biographique) de Sarah Gysler, Petite. Surprenant, je n’avais pas vraiment lu la quatrième de couverture et ne m’attendais pas à la seconde partie du livre.

Un joli moment de confidence dans lequel l’auteure nous parle de son enfance et de ses origines. Cette première partie qui semble n’avoir pas vraiment de fil conducteur existe surtout pour montrer qui est Sarah, comment les choses se sont d’abord emmêlées pour finalement la mener à une décision personnelle qui changera le cours de sa vie : prendre la route.

La deuxième partie raconte donc comment les épreuves et les moments de bonheur pendant ses voyages l’ont construite - et “réparée”, et offre une jolie réflexion sur notre société. Une prise de recul bienvenue qui fait de ce récit le portrait d’une femme non conventionnelle et nous laisse face à nos propres choix.

Instagram

Como de costumbre me gusta enseñarles unas lindas fotos o favoritos del Instagram. No tuve mucho tiempo para “boludiar” en las redes sociales este mes pero acá están unas cositas que sí me gustaron:

Primero me quedo obcesionada con los abrigos largos color castaña / camel, como los que hacen The Kooples, Maje, Ba&sh… Estan perfectos para el invierno que está llegando en Europa y nunca pasarán de moda, pero están fuera de tema para mí ya que me preparo a entrar en el verano! (foto @autour daudrey y @meleponym)

Comme d’habitude j’aime bien vous montrer quelques jolies photos ou coups de coeur vus sur Instagram. Je n’ai pas beaucoup eu le temps de “traîner” sur les réseaux sociaux ce mois-ci mais voici tout de même quelques petites choses qui m’ont plues:

Tout d’abord je reste obsédée par ces longs manteau marron / camel, vus chez The Kooples, Maje, Ba&sh… Ils sont parfaits pour l’hiver qui arrive doucement en Europe et intemporels, mais parfaitement hors sujet pour moi qui me prépare à entrer dans l‘été! (crédit photo @autour daudrey et @meleponym)

Visto y adorado en @mahdiness, esta chaqueta de terciopelo color castaña tan old school. El terciopelo es la ultima tendencia para este invierno y me gusta la versión rosa claro, de Ba&sh usada acá por Audrey Lombard. Podrán encontrar una sucedáneo mas barato en H&M y creo en la pagina de Jude Studio.

Seguimos con yoga, porque obviamente sigo con atención unos cuentas en Instagram que nos dan consejos para mejorar. Me encantó la foto de @elesavucci, a la vez linda y desafiante. Practicar yoga afuera queda difícil para mi ya que me distraigo con nada pero debe ser fantástico. Termino con @inflexibleyogis que propone como siempre pistas para llegar a realizar asanas, por ejemplo el cuervo que todavía me resulta difícil.

Vu et aimé sur @mahdiness, cette veste en velours marron so old school. Le velours est décidément la grande tendance cet hiver et j’aime sa version rose pastel, de chez Ba&sh portée ici par Audrey Lombard. Vous trouverez un parfait ersatz moins cher chez H&M il me semble et chez Jude Studio.

On continue avec du Yoga, car évidemment je suis avec attention certains compte qui donnent des tips pour progresser. J’ai adoré cette photo de @elesavucci, tellement jolie et challenging. Pratiquer le yoga en extérieur reste pour moi difficile car je me déconcentre facilement mais cela doit être fantastique. Enfin @inflexibleyogis, comme toujours, propose des pistes pour arriver à réaliser certains asanas, notamment le corbeau qui reste difficile pour moi.

Para terminar esta linda par de botas usadas por @lepetitmondedejulie. Son de Zara y me gusta su corte : bien alta, chic y boheme, perfectas con unos jeans o un vestido, con la punta no muy redonda entonces femeninas. Por fin, une inspiración para la casa vista en la cuenta de @celine_audetourdunchemin, este lindo mueble de baño modernizado con una caldera vintage. Unas plantas, un taburete y un espejo redondo… simplicidad y ingenio!

Enfin, terminons avec cette jolie paire de bottes vu chez @lepetitmondedejulie. Elles viennent de chez Zara et j’aime vraiment beaucoup leur coupe : bien montantes, chic et bohème, parfaite sur un jeans moulant ou sur une robe, pas trop ronde et donc féminines. Enfin, inspiration maison vu chez @celine_audetourdunchemin, ce joli meuble de salle de bain revisité grâce à une vasque vintage. Quelques plantes, un tabouret et un joli miroir rond… simplicité et ingéniosité!

Volver a coser

Empecé de vuelta la costura, con una nueva maquina : la Singer Tradition 2273. Eficiente y confiable, bastante simple de usar, me divierto practicando con obras simples, para mi o para regalar a los demás.

Primero realicé unas cortinas de dressing, muy simples y clásicas, pero en un algodón grueso, tejido, con tejeduría étnica en relieve. Nada complicado, los pliegues se forman solos, los dobladillos son básicos, pero que placer de hacer las cosas por si-misma cuando uno tiempo y ganas!

Recommencer à coudre

Je me suis lancée à nouveau dans la couture, avec une nouvelle machine : la Singer Tradition 2273. Efficace et fiable, relativement simple à utiliser, je me fais plaisir en me faisant la main sur des réalisations simples, pour moi ou à offrir.

J’ai d’abord réalisé une paire de rideaux de dressing, simplissimes et classiques, mais dans un genre de coton épais, tissé, avec un motif ethnique en relief. Rien de compliqué, les plis se forment seul, les ourlets sont basiques, mais quel plaisir de faire les choses soi-même lorsque l’on a le temps et l’envie!

Conseguí una tela adorable, verde azul estampada con lamas. Lo primero que hice fue un tote bag (me encantan y siempre son utiles!). Un modelo básico, no demasiado grande, con un bolsillo adelante. Lo regalé y gustó mucho!

J’ai trouvé un tissu adorable, vert menthe avec un imprimé lama. Je n’ai pas pu m’empêcher de réaliser un tote bag (j’adore et c’est toujours utile!). Un modèle tout simple, pas trop grand, avec juste une poche sur l’avant. Je l’ai offert et il a fait fureur!

Para terminar, siempre con la misma tela, realice un estuche compartimentada, donde puedes guardar lapices o boligrafos, y únicamente tienes que enrollarla para cerrarla. Lo mas largo fue hacer el revestimiento adentro. Traté de esconder las costuras lo mas que pude pero tengo que mejorar todavía. Eso dicho, el resultado es lindo. Si le interesa el tutorial se lo daré acá en el blog.

Enfin, toujours dans le même tissu, j’ai réalisé une petite pochette compartimentée, dans laquelle on peut glisser ses stylos ou feutres, et qu’il suffit d’enrouler sur soi-même pour fermer. Le plus long a été de faire quelque chose de joli avec une doublure. J’ai tenté de camoufler les coutures mais il faut encore que je progresse. Ceci dit le résultat est mignon. Si le tuto vous intéresse je vous ferai ça ici sur le blog!

Peliculas y series

Ví muchas cosas ultimamenteentonces le dejo una lista completa, sin ordenarla por preferencia, pero empiezo con lo mejor:

Films et séries

J’ai vu pas mal de choses dernièrement donc je vous fais une liste complète, pas forcément dans l’ordre de préférence, mais en revanche je commence par le meilleur:

Marginal : después de una temporada 1 fantástica, los personajes vuelven para una temporada 2 tan divertida como la otra. Lo peor de Argentina juntado en una cárcel, y no únicamente atrás las barras… El duo Diosito y Marito sigue funcionando muy bien, conmovedor y cómico, con su brio único. El casting excelente hace existir unos personajes pintorescos y no se aburre ni un segundo (bastante raro para decirlo, no?).

Unos nuevos personajes se juntan al equipo y la acción se hace cada vez mas intensa a cada episodio. El fín hace vuelta con la primera temporada y no puedo esperar saber si habrá una temporada 3, pero eso espero! Será mi favorito y se lo recomiendo si no conocen esta serie todavía.

Miré toda la temporada 1 de Hill House en unos días. Sin volverme loca, he dejado que se suceden tranquilamente los episodios para llegar hasta el desenlace. No es la serie del año pero tenía varias cosas que quería ver en este momento : algo de terror y un casting con caras nuevas.

Da miedo si lo miras de noche sola en tu casa (en serio), pero no traumatizante. Se trata de una familia rota por los recuerdos de la casa embrujada donde vivió. Una trama clásica pero que funciona.

Marginal : Après une saison 1 formidable, j’ai retrouvé certains personnages pour une saison 2 tout aussi drôle. Le pire de l’Argentine est rassemblé dans cette prison, et pas seulement derrière les barreaux… Le duo Diosito et Marito fonctionne toujours aussi bien, touchants et comiques, avec leur verve unique. Les personnages hauts en couleurs sont largement servis par un casting excellent et l’on ne s’ennuie pas une seule seconde (suffisamment rare pour être souligné non?).

De nouveaux personnages viennent s’ajouter à l’équation, et l’action s’intensifie un peu plus à chaque épisode. Le dénouement fait le lien avec la première saison, et je dois dire que j’ai hâte de savoir si une saison 3 est prévue, mais je l’espère! C’est donc mon choix numéro 1 et je vous le recommande chaudement si vous ne connaissez pas.

J’ai regardé l’intégralité de la saison 1 de Hill House en quelques jours. Sans être accroc, j’ai aimé et les épisodes se succédaient tranquillement pour arriver au dénouement. Pas la série de l’année mais je pense qu’elle rassemblait plusieurs choses dont j’avais envie à ce moment-là : un peu d’horreur, et un casting acceptable avec des têtes nouvelles.

Flippant si l’on le regarde seule la nuit chez soi (véridique) mais pas traumatisant. L’intrigue tourne autour d’une famille rongée par les souvenirs de la maison hantée dans laquelle elle a vécue. Une trame largement connue mais qui fonctionne.

Había empezado dos otras series, pero las abandoné mientras : Paranoïd que me gustó hasta que me cansé de la intrigua romántica repetitiva e instable entre los personajes principales. Y Marcella, que sigue intrigándome y que toma su fuerza en su actriz principal. Siempre vacilla entre saber si ella es loca o si la han engañado, y por lastima no fue tan lejos como para saberlo.

Pero si quería hablarles de esta serie es también porque el dressing de Marcella es totalmente deseable. Me encantó la onda inglesa que tiene, ordenada, sus lentes muy “oficina”, y la coleta con el pelo despeinado que siempre usa. Sobre todo, tiene un look totalmente en la onda de Balibulle (se lo dije a ella!). El anorak con capucha de piel, los colores verdes kaki, rojo, castaña, berenjena, amarillo mostaza, y esas botinas tipo Fiorentini Baker… Me encantó!

Casi lo miraba únicamente para ver como iba a combinar las colores en sus outfit…

J’avais démarré deux autres séries, que j’ai abandonné en cours de route : Paranoïd, qui me plaisait beaucoup dans les premiers épisodes avant que je me fatigue de l’intrigue amoureuse répétitive et instable entre les personnages principaux. Et Marcella, qui pour le coup continue de m’intriguer et est entièrement portée par l’actrice principale. On oscille sans cesse entre le fait que le personnage est fou ou qu’il a été piégé, et je n’ai malheureusement pas été suffisamment loin pour savoir de quoi il retourne finalement.

Mais j’avais envie de vous parler de cette dernière série également car le dressing de Marcella dans la série est totalement désirable. J’ai adoré le côté british, rangé, les lunettes très office, et la queue de cheval faussement décoiffée qu’elle arbore la plupart du temps. Mais surtout elle a un look totalement “balibullesque” (j’en ai d’ailleurs fait part à l’intéressée XD). Entre la grosse parka à capuche fourrée, et les nuances de kaki, roux, marron, aubergine, un peu de jaune moutarde, et ces bottines so Fiorentini Baker… carton plein! Je regardais presque uniquement pour les combinaisons de couleur de ses outfits…

Termino con dos series tendencia “policiaca”, algo que me encanta pero bastante difícil para encontrar y que sea bueno.

Je termine par deux séries tendance “policière”, chose dont je suis friande mais il est difficile de trouver quelque chose de vraiment intrigant.

La Mantis, serie francesa con Carole Bouquet, Fred Testot et Frédérique Bel, con buen ritmo y energía. Me gustó sobre todo como trabaja Pascal Demolon y su sentido de viejo policía cansado. Sangrante, el juego de pista sigue a lo largo de los episodios, apuntando un culpable después de otro. El fín es un poco previsible pero termina la serie como debe ser.

Ultima serie a dia de hoy: la temporada 2 de The Sinner. Ví la temporada 1 un año atrás exactamente y me encantó. Era un poco glauco pero trabajaba Jessica Biel que me sorprendió, me gustó mucho. También mire la temporada con mucha atención, la ví toda en muy poco tiempo. Los guionistas son unos genios y siempre llegan a crear una intrigua que parece simple y fácilmente resuelta, pero que se convierte en enigma, alimentada con traumas del pasado y cierta oscuridad. Atrapante, intrigante, uno quiere saber sí o sí como termina, pero si tengo que elegir me quedo con la primera temporada. Sin duda porque tenía gusto a novedad, las cuerdas estaban nuevas el año pasado.

La Mante, série française avec Carole Bouquet, Fred Testot et Frédérique Bel, est une série plutôt bien menée et haletante. J’ai particulièrement aimé le jeu de Pascal Demolon, et son flaire de vieux flic usé. Sanglant, le jeu de piste se poursuit tout au long des épisodes, indiquant un coupable puis un autre. Le dénouement est un peu attendu mais vient clôturer la série comme il se doit.

Enfin, dernière série en date : la saison 2 de The Sinner. J’ai vu la saison 1 il y a tout juste un an et j’avais vraiment adoré. Elle était un peu glauque mais donnait la réplique à une Jessica Biel étonnante, j’avais vraiment accroché. J’ai également regardé la saison 2 de façon très suivie et vu les épisodes en très peu de temps. Les scénaristes sont décidément très forts pour créer une intrigue qui a priori est simple et rapidement résolue, et qui prend finalement des allures de casse-tête nourris par des traumatismes du passé et une certaine noirceur. Prenant, intrigant, on veut définitivement connaître le dénouement, mais à choisir le reste sur la saison 1. Sans doute le goût de la nouveauté, les ficelles étaient nouvelles l’année passées.

Una nueva vida

Ultima categoría y sin duda la novedad mas importante de este ultimo mes : mi mudanza y mi instalación en mi nueva vida. Tantas cosas pasaron en solo un mes : llaves, instalarse, descubrir el nuevo entorno, viajar hacia el Norte y festejar mis 32 años en familia…

Tantas cosas y el tiempo se fue, seguramente me olvido de unas. En todo caso después de un mes ya vuelvo feliz por acá para seguir compartiendo cosas con ustedes. Trataré de hacerlo en dos idiomas siempre, y espero que seguirán leyéndome también!

No duden en decirme si tienen ganas de descubrir ciertas cosas, outfit, recetas, DIY…

Que tengan lindo fin de semana y hasta pronto!

Une nouvelle vie

Dernière rubrique et sans aucun doute la plus importante nouveauté de ce dernier mois : mon déménagement et mon installation dans ma nouvelle vie. Tellement de choses écoulées en seulement un mois : la remise des clefs, l’installation, la découverte de nouveaux lieux, le voyage vers le Nord et les 32 ans fêtés en famille…

Tellement de choses et le temps a filé, j’en oublie forcément. En tout cas après plus d’un mois je reviens avec plaisir par ici pour continuer à partager avec vous. J’essaierai de le faire en deux langues, c’est le jeu, et j’espère que vous continuerez à prendre plaisir à lire mes posts.

N’hésitez pas à me dire si vous avez envie de découvrir certaines choses, de voir plus de looks, des recettes, des tutos…

Bon week-end et à bientot!

DIY : parfum d'armoire

DIY : parfum d'armoire

Volver : bonne adresse à Paris

Volver : bonne adresse à Paris