Mon coeur bat pour #4

Mon coeur bat pour #4

De retour pour notre rendez-vous habituel, cette fois-ci tout en tranquillité et avec moins de rubriques que d'ordinaire. Je crois que j'ai ralenti mon rythme et cela m'a fait le plus grand bien. Influence du slow living ou hasard de la vie, en tout cas j'ai apprécié pas mal de choses ce mois-ci!

Et pour commencer, mon coeur bat pour...

Le sport

Je vous l'avais dit, ces derniers mois, un peu malgré moi, je n'ai pas pu faire de sport. Cela me manquait terriblement et je viens donc de reprendre plusieurs activités, de façon tranquille mais super motivée! 

Tout d'abord pour mon plus grand bonheur je me suis réinscrite à la danse. Un cours de danse classique adulte, avec un bon niveau et une bonne ambiance, auquel je puisse me rendre à pieds, et qui accepte les inscriptions en cours d'année, c'était un peu mission impossible... Et pourtant je suis ravie car j'ai trouvé! Bien sûr j'ai fondu un peu musculairement, je suis moins tonique, mes hanches se sont un peu refermées et j'ai perdu en souplesse, mais rien de dramatique, je me sens toujours dans le coup et les filles du cours ne mettent pas la pression. Chacune vient pour la bonne humeur, et le fait de retravailler des enchainements, de faire ma barre deux fois par semaine et même de sentir mes muscles douloureux les jours suivants me fait un bien fou !

Enfin, j'attaque le yoga, avec un professeur, une fois par semaine. J'avais démarré toute seule, en suivant des cours You Tube, parce que c'était plus pratique, mais je suis arrivée à un moment où j'ai besoin qu'on me corrige et j'avais aussi envie d'être dans un groupe. Je n'adhère toujours pas à toutes les facettes de cette discipline (j'ai toujours du mal avec les chants par exemple) mais en revanche je me sens vraiment apaisée et reconnectée avec moi-même quand je sors du cours. Physiquement c'est pour le moment moins exigeant que la danse classique (on est bien d'accord, les deux n'ont rien à voir, l'un va dans le sens du corps et fuit la douleur et l'autre fait parfaitement l'inverse...) mais justement je trouve mon compte et un certain équilibre dans les deux.

Enfin, j'ai repris le running. Je fais des sorties courtes et à un rythme plutôt lent, mais sans m'arrêter (c'est mon seul objectif pour l'instant). Je ne suis pas trop essoufflée ni découragée, et avec le retour du printemps j'avoue que c'est le moment idéal pour sortir le dimanche matin ! 

 

Assister au Carnaval

Le dernier bal du Carnaval de Dunkerque! J'ai finalement réussi à aller voir la Bande de Bergues début mars et j'avoue que cela me démangeait d'enfiler un costume pour me jeter dans le chahut. Sans être une acharnée de carnaval, cela fait quelques années que je n'ai pas pu le faire et j'ai envie de me plonger à nouveau dans cette ambiance unique : passer l'après-midi à se déguiser entre amis, prendre l'apéro ensemble pour l'avant-bal, croiser des gens qu'on ne connaît pas et leur parler quand même, chanter les chansons paillardes traditionnelles, rentrer tard après une soupe à l'oignon et avoir encore des paillettes dans les cheveux pendant trois jours... 

 

3 films à voir

Mon coup de coeur absolu, très en retard par rapport à tout le monde, mais si vous ne l'avez pas vu : courez-y! 120 battements par minute ; ce film qui a fait tellement parler de lui et qui n'avait pas éveillé mon intérêt sur le moment. Je l'ai vu dans l'avion et j'ai été totalement emportée. D'abord par l'histoire de ces jeunes, qui n'en est pas une finalement, ou qui est notre histoire à tous, car il s'agit presque d'un documentaire, encore tellement d'actualité. Cette injustice, cette indifférence, cette peur des autres face au SIDA, cette incompréhension de l'homosexualité... Ce film est incroyable, il parle de sujets forts et sérieux, l'engagement politique, la maladie, la mort, et pourtant il est plein de vie, d'amour et d'énergie. La performance de l'acteur principal, un jeune argentin, primé comme il se doit, car époustouflant et vrai, porte le film. Mais en fait tous les acteurs sont excellents et justes, toujours entre la révolte et l'inquiétude, la peur de mourir dans l'indifférence et de tomber dans l'oubli. Je connaissais mal cette époque et je reste marquée et choquée par ce film et ce qu'il dénonce, ce que les laboratoires et l'Etat ont fait, ou plutôt "pas fait" pour cette jeunesse pleine de vie et trop vite fauchée.

Les Panneaux de la vengeance : sans surprise car également primé (meilleure actrice, largement mérité) j'ai adoré ce film presque inracontable. Le trio d'acteurs principaux tient l'intrigue à lui seul, tout en nuances. Pas de portrait stéréotypé malgré les apparences : le flic n'est pas tout noir, et la mère éplorée n'est pas une oie blanche. On découvre ce qui peut motiver certains êtres, et pas seulement les meilleurs, dans leurs actes, parfois irréparables, et où ils trouvent la force de continuer à vivre. Dans cette ambiance américaine exécrable propres aux petites villes racistes de la Floride, on s'attache peu à peu à ces personnages imparfaits, et on y croit tellement qu'on les suivrait bien encore un peu, juste pour voir comment leur chemin continue...

Enfin, le dernier film de Natalie Portman, Annihilation, qui n'est pas le film de l'année mais qui amène quelque chose de nouveau dans la science fiction, et dans lequel un groupe de femmes (militaires et scientifiques) est mis en avant. Certainement pas un hasard au vu des événements féministes récents à Hollywood...non? Ces femmes sont toutes fortes, en apparence, et cachent toutes une blessure au fond d'elles-mêmes qui les poussent à partir dans cette mission-suicide. Les transformations génétiques, la survie en milieu hostile et la rencontre avec un "troisième type" sont au centre du film, mais aussi des thèmes plus quotidiens : comment vivre avec un être absent ? Jusqu'où peut-on aller par amour...ou par culpabilité? Plutôt pas mal pour une soirée de divertissement et je l'avoue, j'adore Natalie Portman, qui est ici dans un rôle de femme d'action mais aussi cérébrale, fragile et à la fois détestable.

 

Cuisiner!

Est-ce l'influence d'émissions comme Le Meilleur Pâtissier ou juste une envie passagère, le fait d'avoir tout ce qu'il faut à porter de main et pleins d'idées à réaliser? Toujours est-il que je me suis mise à cuisiner, notamment des desserts. Gâteau au chocolat, meringues chantilly... Je redécouvre les joies de la cuisine et tente de m'améliorer (toujours des ratés) afin d'arriver à faire des choses plus élaborées et présentables pour des invités. Prochain objectif : les Pasteis de Nata !

 

Quelques jolies tendances vues sur Instagram

Dans l'ordre:

  • une jolie blouse vue sur l'instagram de @banso73 qui allie du bleu marine, du marron et de grosses étoiles... j'adore!

  • Notre Sincerely Jules indétronable, même en total look blanc. Toujours chic et décontractée!

  • L'un des articles de la collection Mix & Match créée par la Redoute et porté ici par @unesourisdansmondressing : du bleu, du vert et de grands motifs tropicaux : tout ce dont on a envie pour égayer cet hiver qui ne veut pas s'en aller!

  • La robe Jane de chez Ema Blues, dont j'adore la coupe, la couleur et l'imprimé. Un avant goût d'été!

  • J'adore l'association gros sweat vert + boucles d'oreille strassées super classe, vue chez @juste_juliette

  • j'aime aussi ces grosses boucles Mango vue sur @lilylovesfashion associées à cette chemise liberty Sézane. Une grosse envie de grosses boucles d'oreille en ce moment...

  • ...mais aussi de grosses bagues, comme cette bague @elsamadjar vue sur l'instagram de @babiolesdezoe cette semaine. Un coup de coeur pour sa couleur toute douce et le côté ingénieux de ce bijou réversible!

  • Enfin @coline n'en finit jamais de me surprendre avec son pantalon raccourci super large qui a l'air d'un confort absolu! Il vient de chez Studio Cossac (une marque eco-friendly) et j'adorerai l'essayer. Et vous vous aimez cette mode du large et court?

 

Ma lecture du moment

Pour plusieurs raisons, j'ai commencé à lire ce bouquin de Bernard Pivot : le dictionnaire amoureux du vin. Ce n'est pas vraiment une encyclopédie, mais c'est tellement bien écrit, plein d'anecdotes de dégustations, précis et à la fois divertissant, j'y apprends pleins de choses!

Si vous aimez le vin, ou que vous souhaitez apprendre quelques notions tout en passant un bon moment, je vous le recommande!

 

Prendre le temps

Slow living ou non, comme je vous le disais j'ai ralenti le rythme et j'en profite un maximum!

Je prends mes marques dans mon chez moi, chaque matin je petit-déjeune tranquillement avant d'attaquer ma journée en veillant à profiter au maximum de chaque instant : aller à pieds au marché, ou chez les petits commerçants de ma rue, retrouver mon chat qui aime toujours les siestes et les câlins, faire du sport, prendre de bons goûters d'hiver faits maison, lire et écrire, voir des amies... 

Je suis consciente de la chance que j'ai d'avoir du temps pour moi - et sachant que c'est temporaire j'en profite encore plus! J'ai toujours été active, bougé beaucoup géographiquement et je ne compte pas m'arrêter, mais je pense que ma bonne humeur quasi constante vient aussi du fait que j'essaie toujours de voir les choses du bon côté. Plutôt que de râler sur la météo, je me dis que j'ai la chance de pouvoir faire mes courses à pieds. Et j'apprends à organiser mes journées et mes semaines en y incluant un peu de temps mort et d'ennui, dont je profite comme d'une activité à part entière!

 

Mad in Finland

J'ai assisté la semaine passée à ce spectacle finlandais, présenté par une troupe entièrement composée de femmes. Du rire, un peu de mime, des acrobaties : pas besoin de parler finnois pour passer un bon moment en leur compagnie quel que soit votre âge! En outre, ce sont de vraies artistes et athlètes, qui proposent un spectacle fou ("mad") à la fois sportif et poétique, de l'hiver finlandais à un bal musette, en passant par les jeux olympiques...

Pour avoir travaillé avec des finlandais, j'ai eu le plaisir de retrouver quelques mots souvent entendus et des traits de "personnalité", caractéristiques de la culture finlandaise. Une chose est sûre : ces 7 petits bouts de femmes n'ont besoin de personne pour exister sur scène, nous faire rire et nous étonner tout au long du spectacle.

 

Mon concours avec Standard Sérigraphie

Très fière de vous proposer un premier concours sur le blog! Cela fait plusieurs mois que je suis en contact avec Standard Sérigraphie pour mettre au point l'impression des tote bag, et j'espère que vous serez nombreuses à participer! J'ai été bluffée par la qualité des produits et je serais ravie d'en offrir un à une lectrice! S'ils vous plaisent à vous aussi ou tout simplement si vous aimez jouer, je vous invite à participer car le concours est encore ouvert pour quelques jours!

Il vous suffit de laisser un commentaire sur le blog et ça se passe par ici!

A vous de jouer les filles!

Joyeuses Pâques!

Joyeuses Pâques!

La couleur du froid

La couleur du froid