Le Louvre-Lens : escapade au pays des mines

Le Louvre-Lens : escapade au pays des mines

En ce début juillet, et pour marquer le début des vacances, j'avais envie de vous parler d'une journée culturelle et gastronomique que j'ai passé il y a quelques temps, à Lens. Cette ville est aujourd'hui connue non plus seulement pour ses mines et ses quartiers populaires de corons, mais surtout pour accueillir l'antenne du plus grand musée de France : Le Louvre. 

Je vous recommande l'endroit si vous avez envie de passer une bonne journée en famille cet été (l'accès à l'exposition permanente du musée est gratuite).

Démarrons tranquillement la visite non pas par le Musée mais par une adresse gourmande située juste en face : le fameux restaurant gastronomique Le Meurin. Le restaurant est moderne, entièrement vitré et donne sur les jardins alentours et le musée. Une architecture impressionnante mais surtout une carte raffinée qui met l'eau à la bouche!

Nous y avons pris le déjeuner avant d'attaquer la visite du musée, et sincèrement nous avons été bien inspirés car pendant que nous mangions tranquillement, une foule de visiteurs est ensuite arrivés et le restaurant s'est rapidement rempli.

Le personnel est plutôt sympathique mais j'ai trouvé qu'ils desservaient parfois un peu trop rapidement, alors qu'au contraire lors du coup de feu j'avoue que nous avons un peu attendu. 

A part ce point, je vous conseille sans hésiter de tester cette adresse : les plats sont fins, les saveurs bien choisies et parfois surprenantes, les assiettes à la fois joliment composées sans être lourdes. La carte est courte, ce qui est souvent synonyme de fraîcheur, mais de toute façon vu le standing de l'endroit je n'en doutais pas!

 

Après cet intermède culinaire bien agréable, en route vers le musée. Comme je vous le disais l'accès à l'exposition permanente (La Galerie du Temps) est gratuite toute l'année. Nous avons donc commencé par là avant d'enchaîner avec l'exposition temporaire qui nous intéressait. 

J'aime bien prendre les audioguide dans les musées, cela rend la visite plus intéressante, moins passive, tout en restant libre d'écouter les commentaires que l'on veut. En tout les cas, au Louvre à Paris j'avais trouvé le principe super, voire essentiel. Dans le cas du Louvre-Lens j'ai été un peu partagée car le nombre d'oeuvres commentées n'est pas si important, et surtout j'ai trouvé les commentaires peu intéressants, ou en tout cas ce n'est pas ce que j'en attendais. Ils livrent souvent des informations sur le contexte historique de la réalisation des oeuvres, mais assez peu d'interprétations ou d'analyse des oeuvres, qui est finalement à mes yeux la partie la plus intéressante et à laquelle on n'arrive pas toujours à se livrer seule. Pour 3 euros (prix de l'audioguide) ce n'est pas bien grave, mais j'en attendais plus!

La Galerie est bien construite et pas rébarbative car elle elle n'est pas très grande et suit une logique chronologique. Elle met en scène diverses oeuvres qui vont de la Grèce antique et les pharaons jusqu'aux peintures et sculptures sous Napoléon, et qui sont régulièrement changées. Elle permet donc de découvrir les grands courants artistiques au fil du temps et se prête sûrement bien à une visite avec des enfants qui découvrent l'art. 5000 ans d'histoire défilent sous vos yeux et pourtant la visite en est rapide (compter 1h à 1h et demie environ si vous vous arrêtez fréquemment et utilisez l'audioguide de temps en temps).

 

Après cela nous avions hâte de découvrir l'exposition temporaire "l'Empire des Roses", qui est visible jusqu'au 23 juillet. Cette exposition sur l'art persan m'a surprise et bluffée, je ne connaissais pas du tout la richesse artistique de cette civilisation et j'ai été enchantée par les milles couleurs et la diversité des oeuvres exposées. 

La mise en scène contribue également à rendre cette exposition agréable à parcourir (par moment on se croirait presque dans un palais avec les tapis gigantesques et les murs colorés!). 

Sincèrement je vous recommande l'exposition. J'ai trouvé qu'avec les événements actuels, les guerres dans ces pays pas si lointains, on avait tendance à mal connaître ces peuples qui nous arrivent aujourd'hui sous les traits de "migrants" et qui ont une histoire culturelle et artistique riche actuellement en danger. Protégeons-la et surtout, apprenons à la connaître! 

Les salles dévoilent des peintures dans lesquelles les couleurs sont omniprésentes, intenses et profondes. Les bijoux et divers objets (vaisselle de céramique ou d'or, poignards,...) sont précieux, ils nous rappellent la puissance de cet empire et nous apprennent à en déchiffrer certains codes. J'ai eu plaisir à admirer un Coran, la beauté de l'objet et de sa calligraphie soignée, le raffinement des disciplines artistiques pratiquées à la cour d'Iran. Un véritable voyage!

 

En sortant, n'oubliez pas d'aller admirer quelques minutes les réserves du musée, qui sont visibles derrière de grandes baies vitrées, mais également visitables (il va falloir que j'y retourne, ça doit être passionnant!). C'est impressionnant, et à la fois on a presque l'impression d'être chez IKEA ou dans un Emmaus géant, on se trouve tellement bête devant ces siècles d'histoire de l'art que l'on aurait bien du mal à connaître sans un musée pour nous les expliquer!

 
Sélection soldes d'été : H&M, Zara et La Redoute

Sélection soldes d'été : H&M, Zara et La Redoute

Mon coeur bat pour #7

Mon coeur bat pour #7