Quelques jours dans le Pays Basque

Quelques jours dans le Pays Basque

Après le bassin d'Arcachon la semaine passée, je vous emmène en ce lundi un peu plus au Sud, dans le Pays Basque français. Je vous avais déjà fait un court post ici sur un séjour que j'avais déjà fait dans cette région, mais plutôt la partie côtière.

Cette fois, même si j'ai commencé par Saint-Jean de Luz, j'ai plutôt passé mon séjour dans l'arrière pays, et vraiment apprécié son côté intime et vert! On démarre la visite avec quelques photos de...

Saint-Jean-de-Luz

En arrivant à Saint-Jean-de-Luz par le port, vous déboucherez sur la jolie place touristique où sont regroupés la plupart des petits restaurants et bars. J'ai directement commencé mes vacances en goûtant leur piment, maquereaux, rillettes de la mer, et leur vin blanc de pays vinifié sous la mer!

Pas mal de touristes il faut le dire mais la ville est vraiment jolie, avec ses petites ruelles pleines de boutiques de souvenirs et de spécialités: fromages, linge, gâteau basque, espadrilles...On en fait vite le tour mais il est possible de visiter la maison où demeura Louis XIV à l'époque de son mariage, et je vous conseille de rentrer dans l'église, jolie (et fraîche! argument non négligeable par temps de grosse chaleur!), avec ses allures de vaisseaux en bois et ses vitraux colorés.

 

Saint-Martin d'Arrossa

En route à présent vers l'arrière pays, ses collines, ses campagnes et ses petits villages. Je suis restée au camping de Saint-Martin d'Arrossa que je vous recommande à 2000%! Accueil adorable, installations superbes, cadre idyllique, et piscine climatisée!

Allez vous promener dans les environs, à pieds, entrez dans la fromagerie où vous pourrez acheter l'Ossau-Iraty local, qui va si bien avec la confiture de cerises noires. Echangez avec les agriculteurs et éleveurs du coin, du retour du loup et des ours dans la région. Regardez les maisonnettes et grandes bâtisses posées dans les collines vertes, le terrain de pelote basque, et ne manquez pas d'essayer le rafting en descendant la Nive!

 

Espelette

La fameuse! Vous pourrez y passer la journée car la ville est un peu plus étendue, avec différents quartiers et surtout des curiosités à voir dans chaque recoin!

Concentration extrême de constructions typiques basques : murs blancs, volets rouges, et un peu partout ces guirlandes de piments accrochés aux toits et aux fenêtres.

Vous y trouverez mille boutiques (touristiques) de spécialités culinaires, de t-shirts, de petits bijoux, de vin...Le centre ville est donc plutôt dédié à la visite touristique, et assez bondé. J'ai mangé, et très bien, au restaurant Aintzina, recommandé par le routard. Difficile d'avoir une table et ils ne prennent pas de réservations, nous avons dû attendre et repasser deux fois pour finalement dîner! Mais cela en valait la peine! Nous avons goûté l'Axoa (plat typique) et les chipirons en sauce : un délice!

Mais la partie de la ville que j'ai préféré est celle qui est un peu retirée, autour de l'église, et le chemin qui y mène. Il faut descendre une rue du centre qui descend tranquillement vers le cimetière, et emprunter des chemins très verts, plus calmes, traverser un petit ruisseau. Vous passez devant un joli gîte, et des maisons toutes différentes et plus mignonnes les unes que les autres. Un conseil donc : perdez vous par-là et profitez du décor bucolique!

 

Saint-Jean-Pied-de-Port

J'y suis allée deux fois et cette ville vaut le détour, même si une fois encore elle est bien souvent prise d'assaut par les touristes. Ses allures médiévales m'ont séduite!

Garez-vous sur le parking qui borde le vieux marché couvert transformé en lieu d'exposition et rejoignez le centre à pied et sa rue animée de restaurants et de cafés. Je ne garde pas un souvenir inoubliable du restaurant sans doute car il y a avait beaucoup de monde, un stress ambiant et un service un peu rapide, donc je passe directement à la description de la ville!

Tournez vers la partie la plus haute de la ville en prenant les petites rues pavées ou le vieux pont. Quelques enseignes et restaurants mais surtout de nombreux gîtes largement occupés par les itinérants de Saint-Jacques de Compostelle. Il règne une ambiance détendue, presque hippie dans certains endroits, en tout cas il fait bon y flâner!

Prenez le chemin de ronde de la Citadelle, qui fait tout le tour de la ville, de haut en bas. Vous pouvez y accéder par un escalier très raide (bon pour les mollets), ou directement par les petites rues pavées. De là vous passez par l'arrière des jardins et verrez de nombreuses jolies maisons, parfois presque abandonnées, mais qui ont une âme! C'est vert et paisible. Et le coucher de soleil tout en haut avec vue sur les montagnes environnantes vaut le détour!

 

Le Pas de Roland

On termine notre tour de l'arrière pays Basque avec un passage express par le Pas de Roland, un lieu dit tout petit mais tellement adorable qu'on se croirait dans un conte de Grimm! On y accède par la route qui se rétrécit petit à petit, à flanc de montagne en longeant la rivière et la gorge. Et là, vous débouchez sur quelques maisons perdues dans ce renfoncement de montagne, vert, frais, ombragé.

Faites quelques pas entre ces maisons d'où sort une grand-mère qui parle à son chat, assoupi sur le rebord de la fenêtre. Des maisons aux volets rouges encore, la végétation qui a repris ses droits sur les terrasses, mais qu'importe car c'est si joli qu'on ne songerait pas une seconde à l'empêcher. Et puis cette petite plage sur le bord de la rivière, invitant à la promenade avec son chemin perdu dans les arbres et son eau fraîche et vive. Allez-y, juste pour oublier le reste du monde!

 

J'espère que cette balade en terre basque vous a plu! Si vous avez des bonnes adresses et d'autres coins à recommander, c'est dans les commentaires que ça se passe, alors n'hésitez pas à partager!

Bonne semaine!

Goldy

Goldy

Canicule

Canicule