Comment porter le bomber?

Un petit article tendance et mode car ça fait longtemps et qu'en ce moment, je suis en phase de questionnement quand à l'achat d'une pièce classique mais pas si facile à porter : Le Bomber. On est bien d'accord, on en croise partout dans les magazines, dans la rue, de tous les styles, du plus vintage au plus luxueux, du plus simple au plus élaboré… Tout cela ne nous facilite pas la tâche au moment de choisir le nôtre !

Après avoir bien regardé les tendances, j'avais envie de vous montrer différentes façons de porter la veste bombardier, pour vous aider peut-être vous aussi à choisir celle qui s’accordera à votre style !

 

 Sporty

Le bomber a comme mission première d'être une veste confortable de mi- saison, et il semble donc logique de la porter en mode « détente », dans des looks quotidiens, casual, et pas prise de tête. Choisi dans une couleur passe partout, et associé à une paire de basket et un jeans de n'importe quelle coupe, il viendra apporter la touche originale à un look décontracté et classique.

Cette première façon de porter le bomber est la plus évidente, et sans doute celle qui conviendra au plus grand nombre. On le choisit en noir, kaki ou gris, dans sa taille habituelle, ce qui permet de l'associer avec nos tenues du quotidien. On le trouvera aussi dans sa version teddy avec les manches contrastantes (comme le portent ici Karla ou encore la bloggeuse @happilygrey). Julie Sarinana termine de nous convaincre, s'il le fallait encore, que c'est le compagnon parfait pour un look comfy en voyage !

 

 

Version courte

La veste bombardier est caractérisée par une forme plus ou moins « boule » selon les modèles, et un élastique à la taille, qui, outre son côté pratique, permet de jouer avec les volumes. Certaines ont pris le parti de le porter ultra court, dans une version vintage, histoire de donner une touche féminine à un look par ailleurs classique.

Le contraste entre la veste sous-taillée et le reste de la silhouette crée un effet longue jambe, encore renforcé si l'on porte du moulant (jeans skinny) ou du court en bas. En dessous, on n'hésite pas à porter un top moulant ou court, le but étant de dévoiler légèrement les hanches et d'apporter le volume sur le haut de la silhouette. On préférera les bombers volumineux, légèrement gonflants. Niveau chaussures, on peut se permettre à peu près ce que l'on veut, de la botte à talon avec un skinny, à la basket si l'on opte pour un short.

 

 

Version XXL

Le bomber peut aussi se transformer en maxi doudou, en gros plaid ou en couette d'extérieur… ou presque ! La grande tendance est en effet de le porter extra large et bien loose. On le choisit une taille (voire 2) au-dessus, de façon à ce que la veste dégouline joliment. On le porte volontairement trop grand, comme si on avait piqué le bomber de son mec ou de son grand frère. Il doit arriver à mi-cuisse et se portera alors plutôt ouvert. On choisit une version avec la manche élastiquée au poignet, ce qui permettra de laisser dépasser les mains (c´est quand même plus pratique pour la vie de tous les jours), voire de retrousser les manches : l'effet loose s'équilibre grâce à quelques cm carrés de peau dévoilée (poignets, chevilles…).

Encore une fois on le choisit bien gonflant, pour créer du volume en largeur, et pas seulement en longueur. Personnellement, j'adore cette solution associée à un short ou une jupe en bas car cela allège un peu le côté ultra sport de la veste. Mais on peut aussi choisir un jean droit, slim ou skinny. Niveau chaussures, le court autorise les baskets, mais personnellement avec un jeans, j'opterais pour une paire de talons – boots ou sandales – qui permettront de sophistiquer la tenue.

 

 

Version chic

L'extrême inverse de cette version décontractée est de porter le bomber comme on porterait un blazer, et d'en faire la pièce forte du look. Le secret est de le choisir dans sa taille habituelle – pas question d'opter pour une version gonflante cette fois, on aura plutôt tendance à préférer la fluidité -  et dans un tissu précieux ou chatoyant.

Chez Garance Doré il devient ainsi une pièce presque working girl, grâce à sa coupe impeccable, sa couleur élégante (un joli camel) et son matelassage chic. J'adore également cette version en velours, à la fois douillette et stylée, relevée de quelques bijoux clinquants. Enfin, on peut préférer une version en satin ou brodée de sequins, qui permettent de convertir une tenue sans histoire en un look de soirée qui ne se prend pas au sérieux.

 

 

Fantaisie

Pour les plus téméraires, le bomber a cet avantage qu'il se décline aujourd'hui en d'infinies versions, imprimé, brodé, coloré, bariolé, mélangeant les matières et les imprimés, réversible… Ce sera le meilleur allié des plus fainéantes qui pourront compter sur lui pour upgrader n'importe quel look plan-plan. A condition bien sûr de choisir la bonne taille et la forme qui s'accommodera au plus grand nombre de pièces de votre dressing.

A moins d'être Leandra Medine, méfiance avec les mix and match parfois trop audacieux ! (Ils sont cependant possibles bien dosés). On mélangera savamment les matières, et l’on tentera de faire cohabiter joliment les autres pièces du look avec ce vêtement à l'identité déjà forte.

L'offre est pléthore, et les prix parfois tout petits, alors faites-vous plaisir en choisissant un bomber liberty, ethnique, imprimé, arborant des broderies chinoises dans le dos, ou des écussons fous sur la poitrine. Votre imagination sera votre seule limite !

 

 

 

J'espère que mon article vous a plu et qu'il aidera certaines d'entre vous à trouver le bomber qui est fait pour elle.

Alors, classique ou excentrique, ultra court ou extra loose, pour ma part je n'ai pas encore sauté le pas de l'achat mais j'ai déjà choisi mon camp, et vous ?